Beaux comme…

Beaux comme…fais de beaux rêves <3

Cet article m’est venu en regardant Mila dormir…oui, oui en la regardant dormir…je suis une maman poule avec un grand M si vous ne l’aviez pas encore compris !

Mila était confortablement endormie contre moi, je la regardais avec amour quand elle a esquissé un rictus, un petit sourire suivi d’un doux rire…Serait elle en train de rêver?

A quoi peuvent bien rêver nos bébés? 

Vous le saviez déjà, les bébés dorment beaucoup, jusqu’à parfois 16 heures par jour. Mais saviez-vous qu’ils rêvent 50 à 60 % du temps soit 8 h par jour ?!

Même si le sommeil des rêves, ou sommeil paradoxal, existe dès la vie fœtale, impossible de parler de vrais rêves et cauchemars avant 18 mois ou 2 ans.
La véritable activité onirique apparaît en même temps que le langage et, surtout, au moment où l’enfant devient capable d’identifier les pulsions d’amour et de haine qui bouillonnent en lui.

Ses premiers rêves sont très simples, relatant des actions, des courts moments de la journée qui vient de s’écouler. Il rêve de ce ballon avec lequel il aurait aimé jouer. II rêve du délicieux gâteau au chocolat qu’il a dégusté au goûter.

C’est plus tard que ses rêves se complexifient ressemblant à des histoires ayant un début et une fin.

Astuce de maman poule

#1

Ritualisez le coucher

Les bébés sont routiniers et les rituels les rassurent, chantez une petite chanson en lui faisant un câlin avant de le glisser dans la gigoteuse.

Mettez en route son mobile ou encore mimez une « petite danse » de bonne nuit avec son doudou.

Comme ça il plongera paisiblement dans les bras de morphée, fera une belle nuit et vous aussi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *