ACTU’

On parle de nous dans la presse !

En quelques années, la seconde main est devenue plébiscitée, notamment par la nouvelle génération et bon nombre de marques se lancent dans ce nouveau commerce. Mais les petites marques ont souvent un temps d’avance. Dans la récente étude publiée par Urban Sublime « Transformer la crise en opportunités », Laetitia Faure fondatrice du bureau de tendances analyse les nouvelles formes de vente émergentes. Elle analyse aujourd’hui pour Influencia le concept de la troisième main.

Mlle Maloh x La Chambre de Mila, récit d’une collaboration autour de l’upcycling

Mlle Maloh
L’accessoire des petites demoiselles
Fabriqué à Rennes

Notre rencontre

A l’époque où les réseaux sociaux sont devenus la norme, notre rencontre est finalement très banale.

Mamans entrepreneurs (ou encore mompreneurs, wondermom…) qui partagent leur journée entre leurs entreprises, leurs enfants et instagram, devenue la première vitrine de leur marque. C’est en flânant sur nos profils professionnels que l’histoire commence…

Amandine, est créatrice d’accessoires cheveux pour petites filles à priori une énième boutique en ligne de barrettes, pourtant elle se démarque par sa matière première issue de chutes de tissus et vêtements usagés auxquels elle offre une nouvelle jeunesse.

Au fil de nos partages et discussions sur notre quotidien, nos valeurs, nos envies, il apparait comme une évidence que nos marques ont une histoire commune à écrire.

La Chambre de Mila, c’est une démarche qui se veut jusqu’au-boutiste dans l’art de recycler la mode enfantine, et quoi de mieux que de sélectionner des accessoires pour petites filles upcyclés, pensés et fabriqués en Bretagne avec des matériaux made in France et des tissus recyclés?!

A l’occasion des fêtes de noël, la première sélection Mlle Maloh x La Chambre de Mila s’invite dans les box fille. C’est une collaboration de coeur et de valeurs qui j’en suis sûre verra naitre de jolis projets communs.


« Il y a des rencontres qui semblent si évidentes parce que l’on partage les mêmes envies, que nous sommes animées par les mêmes valeurs »

Amandine, créatrice de Mlle Maloh